Du bleu sous les ongles

Trois Femmes,
des hématomes aux murs.
En dedans,ça remue.
Les couches se décollent,
elle gratte la peinture.
Du bleu sous les ongles – ça fait mal.
Elle étouffe son cri,
le mur a bougé – C’est flou.
Corps cassés aux bras mous – ça coule.
Chaude acidité.
Cheveux défaits, collants serrés – ça colle.
Bâillement.
La solitude fait bâiller.
Pourtant, les écailles se craquellent.
Au dehors,les taches rouges dansent,
les hanches se balancent.
Oui,à l’intérieur,ça bouge.

Corinne Véron Durand & Julie Coustarot

 

   

Laisser un commentaire

‘Bien qu’on vante la solitude, A la longue elle fait bâiller.’Abraham Trembley

Laisser un commentaire

Fred le Chevalier

Laisser un commentaire

8 Mars 2013,Paris.2/2

Laisser un commentaire

8 Mars 2013,Paris.1/2

Laisser un commentaire